Chefs d’Etats et ministres africains à Paris pour le lancement de l’Accélérateur pour la Production de Vaccins en Afrique (AVMA)

Crédit photo : AP/SIPA
Crédit photo : AP/SIPA

Dans le cadre de la Semaine mondiale de la vaccination, Emmanuel Macron fera l’ouverture du Forum mondial pour la souveraineté et l’innovation vaccinales, coorganisé avec l’Union africaine (UA) et l’Alliance du vaccin (GAVI) ce jeudi 20 juin au siège du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.  

En présence de chefs d’Etat et de ministres venus de tous les continents, de représentants de la société civile, de laboratoires pharmaceutiques et d’instituts de recherche, le Forum permettra de lancer l’Accélérateur pour la Production de Vaccins en Afrique (AVMA), mécanisme innovant pour la souveraineté sanitaire du continent africain. Il marquera également le lancement de la campagne de mobilisation pour les ressources de l’Alliance du vaccin (GAVI) pour la période 2026-2030.

Plus de 3 milliards de dollars annoncés pour la production de vaccins en Afrique

Il s’agira de mobiliser les partenaires afin de répondre aux pénuries de vaccins face aux épidémies persistantes comme le choléra et d’encourager la production de vaccins. Il sera encore question de réaffirmer que la santé est un droit fondamental, de porter un message d’humaniste et de progrès.

Différents axes vont articuler le Forum : la santé est l’affaire de tous, savoir répondre aux prochaines pandémies, combler les retards à l’obtention des vaccins, se protéger tous, investir dans la santé en Afrique, mettre en place un environnement règlementaire ainsi qu’un mécanisme d’accélération de fabrication des vaccins. Le transfert de la connaissance aux entreprises locales africaines alimentera également les discussions.

Créateur : YASUYOSHI CHIBA  |  Crédits : AFP
Créateur : YASUYOSHI CHIBA | Crédits : AFP

En marge du forum, le chef de l’Etat s’entretiendra avec Nana Akufo-Addo, président de la République du Ghana, Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine et  Mokgweetsi Masisi, président de la République du Botswana. Avec le président de la Commission de l’UA, il sera question de l’agenda de la souveraineté sanitaire et les crises en Afrique, particulièrement au Soudan et en RDC, au centre des préoccupations au même titre que les crises internationales. Le Botswana et la France s’entretiendront pour la première fois, une démonstration de la volonté de la France de diversifier et renforcer les partenariats avec l’Afrique, particulièrement en matière de santé, d’économie et de sécurité.

Sont attendus au Forum les organisations internationales, les représentants  des institutions financières internationales, banques multilatérales de développement, fondations, représentants des ONG, représentants des entreprises pharmaceutiques et instituts de recherche.

Carmen Féviliyé

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 817 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France