Euromaritime lance le Forum Maritime EurAfricain (FoMEA)

Hugues du Plessis d'Argentré,directeur du Gican et de SOGENA
Hugues du Plessis d’Argentré, directeur du Gican et de SOGENA

La sixième édition du plus grand salon professionnel  européen des industries de la mer se tient  du 30 janvier au 1er février à Marseille, avec la grande annonce de la création du FoMEA, le premier forum maritime entre l’Europe et l’Afrique. La journée du 1er février sera entièrement consacrée au forum entre acteurs Européens et Africains dédié à la promotion de l’économie bleue et au développement maritime en  Afrique. 17 pays et des institutions d’Afrique sont attendus dont l’Union Africaine.

« Le FoMEA est la première pierre d’un projet ambitieux qui s’inscrit sur le long terme, avec la possibilité de l’institutionnaliser et de mettre en place une organisation tournante en Afrique », a déclaré à la presse Hugues du Plessis d’Argentré. Actuellement directeur du GICAN (Groupement des Industries de Construction et Activités Navales, association qui fédère l’ensemble des chantiers et équipements navals français) et de la SOGENA (entreprise d’organisation des salons et événements du naval), Hugues du Plessis d’Argentré a servi 30 ans dans la Marine Nationale française comme officier de pont, pilote d’hélicoptère, capitane de Vaisseau puis directeur de la Communication.

Les acteurs Africains de l’économie maritime sont  invités à venir présenter leurs projets de développement, à profiter du salon Euromaritime et découvrir les innovations des acteurs phares de l’industrie maritime (construction, réparation et équipementiers navals, port, transport maritime (passagers, fret et fluvial), biotechnologies marines, sécurisation des données / numérisation / digitalisation, sûreté et sécurité, pêche, énergie, tourisme et croisière).

Marseille, qui reste l’un des grands ports européens,  est une première pour le salon Euromaritime habituellement organisée dans le nord. Le choix de la ville marque la volonté des promoteurs de se tourner vers le sud, en direction du continent africain, un marché dans le secteur maritime, qui reste ouvert et scruté.

L’économie bleue et le développement maritime en Afrique, deux sujets majeurs au cœur du FoMEA

« Accélérateur de business » selon Hugues du Plessis d’Argentré, le forum maritime apporte des innovations face aux préoccupations actuelles de l’Afrique qui travaille à relever les défis dans le secteur, même si elle n’est pas restée à l’écart de la révolution du secteur maritime. Le continent a beaucoup de potentiel, dispose d’une main-d’œuvre de plus en plus qualifiée. Deux facteurs qui pourraient faire de l’Afrique une plaque tournante maritime pour le monde entier.

Pour le directeur de SOGENA « la promesse du salon est de mettre en contact l’ensemble des acteurs de l’économie maritime : les industriels, les institutionnels, les politiques qui travaillent sur le sujet de la mer, que ce soit pour le transport, le portuaire, la construction, les énergies, l’ensemble des domaines liés à l’activité en mer ». Ainsi, porteurs de projets, institutionnels, gestionnaires de ports et responsables de compagnies maritimes seront présents pour renforcer ou initier des coopérations maritimes entre l’Europe et l’Afrique. Le FoMEA permettra l’échange entre les acteurs des deux continents sur  les opportunités d’affaires et d’éventuels partenariats.

L’ouverture du forum sera assurée par George Mba Asseko, directeur Economie Bleue à l’Union Africaine, par une introduction sur l’état de l’économie bleue en Afrique, les enjeux et les perspectives de développement. S’ensuivront deux tables rondes sur les domaines de développement de l’économie bleue (port, transport, énergies maritimes, renouvelables, pêche), et les défis de la croissance bleue africaine (transition écologique, formation maritime, financement). Deux keynotes, l’une sur la question cruciale de la situation sécuritaire le long des côtes africaines et l’autre sur les missions du Gican (Groupement des Industries de Construction et Activités Navales), l’acteur et promoteur de l’économie bleue, mèneront à Loic Dieudonné Ndinga Moudouma, ministre des Transports, de la marine Marchande et de la Mer du Gabon qui clôturera la premiére édition du FoMea à Marseille.

Leocadie Ebakissé, fondatrice et CEO de Talents Awake, agence de conseil en stratégies de transformations et développement de l’influence, animera les échanges du FoMEA. Intervenant en qualité d’animatrice et modératrice experte sur des événements  institutionnels internationaux, Leocadie Ebakissé est la première femme noire à recevoir le Label de Maître de cérémonie professionnelle.

Carmen Féviliyé

mm
A propos CARMEN FEVILIYE 812 Articles
Juriste d’affaires Ohada / Journaliste-Communicant/ Secrétaire Générale de l'Union de la Presse Francophone - UPF section France